L’éjaculation précoce

L’éjaculation précoce (ou éjaculation prématurée) est un trouble sexuel durant lequel un homme éjacule trop tôt sans contrôle volontaire possible.

Il n’existe pas de définition universelle, notamment sur le temps minimal que devrait durer la pénétration lors d’une relation sexuelle, mais il peut sembler important que l’homme puisse contrôler le moment de son orgasme afin que la sexualité soit vécue comme épanouie.

Il est question d’éjaculation précoce lorsque l’éjaculation survient avant que l’un ou l’autre des partenaires ne le souhaite. L’importance de ne pas vouloir enfermer dans les chiffres mais de bien tenir compte de la notion de “non frustration” comme curseur d’évaluation d’une relation sexuelle réussie; ne doit quand même pas laisser penser qu’il n’y a aucune limite physique à la durée d’un rapport.

Certains sont tellement focalisés sur la performance, qu’ils en oublient la qualité de la relation…

D’autant que la durée n’est pas non plus systématiquement le signe d’une relation sexuelle accomplie. On rencontre trop souvent des hommes – des femmes et des couples – tellement focalisés sur la performance de la durée, qu’ils en oublient la qualité de la relation.

L’éjaculation précoce n’est pas une fatalité…

Il existe des méthodes pour aider les hommes à différer leur éjaculation comme il existe des méthodes pour apprendre aux femmes à trouver leur plaisir plus facilement.

Lorsqu’un homme consulte pour ce type de trouble, mon travail est avant tout de l’aider à écouter son ressenti. L’objectif va être de lui apprendre à mieux percevoir ce qui se passe pour lui physiquement au moment de l’excitation et de lui permettre de se réapproprier son corps. Cela passe par de l’information, voire de l’éducation – notamment lorsque l’éjaculation précoce est d’origine primaire – parfois par des recadrages et des exercices techniques à faire entre les séances.